Ci-dessous les sites que l'on aimes:  Vous n''avez qu'a  cliquer !

lien passerelleco.info

 passerelleco.info

Perdus ou trouvés, vous pouvez mettre une annonce facilement.

association la dame blanche,en partenariat avec france express(14 express),les oiseaux sont conduits le jour même à l'association.

 les amis des marais de la Dives

Le coca Normand, vachement bon

 la meuh Cola.fr

Nous on'bés d'la Meuh!

Ou trouver la meuh? Sur les marchés de la région,Xavier et Lydie, vendeurs de produits régionaux.miam-miam-normandie.fr

les vergers de Roncheville

 les vergers de Roncheville

Mr Frémont

le jardin des marais

 le jardin des marais

Mathieu

 abeillesentinelles

site de M Lemarchand

 arbo-passion

Mr Lemarchand

croqueurs de pommes de Normandie

 croqueursdepommes14

Mr Dubreuil:Trop facile la taille!!

jardin des compagnons

le jardin des compagnons

la ferme biologique de Bec Hellouin

 la ferme biologique du Bec Hellouin

Conseils et Permaculture

Préparation du sol sans retourner la terre

Le désherbage et le retournement de la terre implique beaucoup d'énergie dépensée, quelle soit fossille ou humaine. La permaculture nous apprend à s'allier à la nature plutôt que de la pertuber, les paillis et la couverture du sol permettent de désherber et de ne plus retourner la terre, sans détruire les micro-organismes, essentiels à la vie du sol.

1ere étape:

Délimitez votre parcelle à l'aide d'un tuyau d'arrosage, corde, etc......Applattissez l'herbe sans la couper, étalez un peu de fumier ou compost, facultatif à ce stade.

2eme étape

Etalez des cartons(marrons, sans écriture) n'hésitez pas à les superposer, vous en trouverez d' assez grands dans les bennes des supermarchés, entreprises, bien sur en demandant gentiment l'accés à celles-ci, et en expliquant son objectif.

3eme étape

Découpez les cartons, étalez 5 cm de fumier, compost ou matières organiques en décomposition. Si vous ne voulez pas attendre, vous pouvez déjà planter quelques vivaces, faites un trou dans le carton, incorporez une poignée de bonne terre, installez y vos plantes.

4eme étape

Pour finir, recouvrir de paille, 20 cm. Dans 6 mois à 1 an, votre parcelle sera prête à être mise en culture, il suffira de détasser la terre avec une bêche ou une grelinette sans retourner la terre.

livres conseillés

Le livre explore différents éco-systèmes: la ville, la ferme, le jardin....Partant de ces  situations et d'exemples de mises en oeuvre, il énonce des principes essentiels.Certaines pratiques sont ensuites détaillés : nouvelles ou déjà connues, elles se trouvent alors reliées dans un tissu d'intéractions bénéfiques qui en multiplie les potentiels. Imagine un colibri- éditions permaculture.10e (lien impossible)

Shepp Holzer, l'agriculteur rebelle, 40 ans d'expériences, a crée l'une des fermes en permaculture, des plus importantes et des plus réussies d'europe.

 Imagine un colibri, Edition Permaculture. 25e    (lien impossible)

 

Créez une mini-forêt de fruits, lègumes, aromatiques, avec peu d'entretien, sans ravail du so ni raitements, mmême dans un petit jardin de 200m², même en ville,

de Patrick Whitefield, auteur de plusieurs ouvrages de réference dans le domaine de la permaculture.

Imagine un colibri, Edition Permaculture. 20e    (lien impossible)

 Agriculteur en agroécologie, écrivain et penseur français d'origine algérienne, Pierre Rabhi est l'un des pionniers de l'agriculture biologique et l'inventeur du concept des oasis en tous lieux.

J'avais alors vingt ans, et la modernité m'est apparue comme une immense imposture.Pierre rabhi.

Imagine un colibri, Edition Permaculture. 15e    (lien impossible)

 

 

Plus de un milliard d'humains n'ont pas accés à l'eau potable et 2.4 milliards ne disposent pas de toilette ou de système d'assainissement. En france, un rapport sénatorial, datant de 2003 montre les dysfonctionnement de notre gestion de l'eau et nos pratiques en matières d'assainissement. Il est urgent de proposer et de mettre en place d'autres alternatives.

de Christophe Elain. www.gouttedesable.com /écologie pratique.10e

 

 

Vidéos

Mr Pierre rabhi, à la ferme du Bec Hellouin,
une rencontre avec Mr Pierre Boubarne, croqueur de pommes 14.

Faire sa haie gratuitement

Déterminez les différentes espèces dont vous aurez besoin.Une haie diversifiée mélangeant des caducs et des persistants et un bon conpromis.Associez y des espèces à baies,des mélifères et des fruitiers qui protègeront et nourriront la faune ainsi que vous même.

Les persistants vous protègerons des regards et des vents déssèchant.

 Associés dans votre haie les fruitiers à coques et à fruits ou aromatiques vous feront gagner de la place et vous nourriront.

Boutures diverses.
Boutures diverses.

Trouvez le nombre de pots nécéssaires ( les poubelles de nos cimetières en regorgent ) et pour le terreau allez en fôret, en prélevant raisonnablement et à divers endroits sans se goinfrer, ça n'auras que peut d'incidence sur celle ci et ne l'employez pas pûr, mélangez le à part égal avec de la terre de votre jardin.Vous êtes prêts pour faire vos boutures.Observez et repèrez les différentes variétés dans les haies publics qui vous intérèssent, vous pourrez y prèlever vos boutures.

Une bonne ressource d'approvisionnement et de se glisser dans les vielles haies au bord des routes ou dans les squares par exemple et d'y prèlever les arbustes qui se sont ressemés naturellement.Ne les prenez pas trop grand , pas plus de 50 cm ou la reprise sera compromise

Les arbres indigènes ( ceux du coin ) sont à privilégier facilement disponible aux alentours ils protègeront les autres variétés moins aclimatés.

Pensez à la disposition et aux écarts de plantation.Il faut voir à long terme, quand vos arbres auront pris leur taille maximum, il est inutile de vouloir maintenir des arbres à 2 m alors qu'ils en font 20 , plantez des arbres qui font 2 m, vous économiserez  de l'énergie physique et fossile.Les espaces de plantation et la hauteur sont disponible sur les livres et internet.Pour reconnaître vos variétés allez dans les jardineries, c'est gratuit.

Pensez courbe, en quinquonçe ou sur plusieurs rangs.Préparez vos trous de plantation assez large et détassez à hauteur deux fourches bêche, si vous disposez de compost mettez en quelques pelletées, arrosez bien et paillez légèrement.

L'idéal est de planter des couvres-sols autour ils peuvent être comestibles et vous faciliterons grandement l'entretien.

Les paillages

La nature à horreur du vide et couvrir les sols et un principe important de la permaculture:Avec des plantations, des engrais vert, des couvres-sols ou des paillages.Ces paillages peuvent être classés en 3 catégories: Les paillages de désherbages, de plantations ou d'entretiens En voici les nombreux avantages:-Maintenir de l'humidité-Eviter la repousse des herbes indésirables -Ne plus retourner la terre.-Maintenir une bonne diversité -Protèger du froid, du tassement des pluies, du vent, du soleil ou du gel.-Fertiliser les sols.A savoir que tout ces paillages doivent être éffectués sur des sols chauds, jusqu'aux premières gelées ou au printemps quand les sols se sont réchauffés.

Les paillages de désherbages: A réserver aux parcelles fortement enherbés ou pas encore cultivés. Etalez une bonne épaiseur de paillage ( paille,feuilles,broya,ect..avec carton ou pas) ça peut être tout ce qui peut priver les herbes indésirables de lumière, comme du plastique noir, du carton, des tôles ou des journaux, du moment que ces matériaux ne se dégradent pas en libérant des matières toxiques comme les moquettes par exemple. Il sera peut être nécéssaire de le laisser du printemps à l'automne pendant la reprise de croissance pour avoir une bonne éfficaçité.

Paillages de plantations:La méthode est identique au paillages de désherbages et en créant des trous de plantations remplis d'une bonne terre de jardin vous pourrez y planter sans attendre.Ce paillage est souvent accompagné de fumure comme du fumier ou du compost.

 Les paillages d'entretien:Réservé aux parcelles déja cultivés, il est moins épais afin d'éviter le pourrissement de certaine cultures et il est étalé régulièrement pour éviter la reprise des herbes indésirables. 

Faire ses buttes pour cultures

La culture sur butte apporte de nombreux avantages:Plus de bêchage,sa forme évite le tassement de la terre et crée des zones plus ou moins humides ou exposées au soleil et au vent.Le compostage se fait directement dans une large allée,vous pourrez y étaler tout les herbes indésirables tonte et déchets verts ou autre dont vous disposez,ce qui évite les aller et venues et les dépensses d'énergies inutiles.En automne ont remonte les buttes graçe à ce compost.La fabriquation des buttes est physique mais c'est pour des années.Une butte fait 1m10 de large,50cm ou plus de hauteur et les allées font 50cm de large.

Première étape:Enlevez la terre arable sur 10 à 20cm selon la richesse de votre sol,observez la couleur de votre terre,quand elle devient plus clair il et temps d'arréter,disposez là sur le coté des allées. 

Deuxième étapes:Détassez à la grélinette ou à la fourche bêche et disposez au centre de la butte, des branches,troncs,feuilles,herbe ect... selon ce que vous disposez,ce qui nourrira la butte sur la durée.

Troizième étapes:Creusez les allées sur 10 à15cm et commencez à former la butte.

Qatrième étapes:Remettre la terre arable et finir de former la butte,un angle de 45° suffit mais vous pouvez aller jusqu'a 60 et 70° ce qui donne de meilleurs résultats et évite le tassement des pluies.

On peut semer ou planter juste aprés la formation et paillez légèrement.Pour les butte plus en pente,il est préférable d'attendre que la butte se stabilise, pour les semis par exemple,sinon vous risquez de faire tomber la terre et vos graines dans l'allée.Voici quelque exemple de buttes: